RD CONGO: le nouveau gouvernement déploie un programme énergétique très ambitieux - Agence Ecofin

(Agence Ecofin) – 40% des capacités industrielles installées en RD Congo sont sous utilisées par manque d’énergie électrique alors que le potentiel hydroélectrique du pays est estimé à 100000 MW, soit 13% du potentiel mondial et 37% du potentiel africain. Près de la moitié de ce potentiel, 44000 MW est à la portée du seul site d’Inga.

D’ici 2013, le gouvernement se fixe pour objectifs principaux l’accroissement du taux de desserte en électricité de 9% à 19% et la fin de la restructuration de la compagnie nationale, la SNEL. Pour cela, environ 2 % du PIB sera investi sur cette période, et renforcé par l’investissement privé et l’aide au développement. Est prévu également la construction de nouvelles centrales hydroélectriques : Zongo II (140MW), Katende (64 MW), Kakobola (9MW), Inga III (3000 MW), Bendera (17MW), Ivugha (2,5MW), Semuliki (72 MW), Busanga (240 MW), Nzilo II (120MW) et Kamimbi (60 MW).

En ce qui concerne les hydrocarbures, alors que le pays dispose de réserves considérables, depuis les années 70 la production pétrolière stagne en dessous de 30000 barils/jour et celle du gaz naturel n’a jamais démarré. Lire la suite sur Agence Ecofin.com

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)