JO: Adrian amiral du sprint, Wiggins prince du chrono -Reuters

L’Américain Nathan Adrian, sacré sur la distance reine des bassins, est devenu mercredi à Londres le navire amiral du sprint mondial, au terme d’une journée qui a offert à la Grande-Bretagne les premiers joyaux d’or de “ses” Jeux olympiques et fait Bradley Wiggins prince du chronomètre.

La France, elle, a assisté avec liesse à l’adoubement de la judoka Lucie Décosse, impériale médaille d’or des -70 kg, et à l’avènement du relais 4×200 m nage libre féminin, médaillé de bronze, soit les douzième et treizième podiums de la délégation française.

Un quatorzième trophée aurait pu rallier les bannières tricolores si Yannick Agnel, déjà double champion olympique et triple médaillé, n’avait pas échoué à quatre centièmes du bronze sur le 100 m nage libre qui a couronné Nathan Adrian.

En un aller-retour dans les lignes d’eau de l’Aquatics Centre (47″52), l’Américain a renversé le champion du monde australien James Magnussen, médaille d’argent pour un petit centième de seconde, et succédé sur le trône du sprint au Français Alain Bernard, qui avait régné sur Pékin en 2008. Lire la suite sur yahoo.fr

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner