RDC: retour le 14 janvier du Dr Denis Mukwege, qui soigne les femmes violées - Jeune Afrique

Le gynécologue Denis Mukwege, réputé pour son aide aux nombreuses femmes violées dans l’Est de la République démocratique du Congo, et qui avait dû s’exiler après une tentative d’assassinat à Bukavu (est), rentrera dans son pays le 14 janvier, a-t-on appris auprès de l’hôpital qu’il a fondé.

“Le retour à Bukavu du docteur Denis Mukwege et de sa famille est prévu le lundi 14 janvier”, annonce un communiqué de l’hôpital Panzi, fondé par le Dr Mukwege.

“C’est le docteur qui a pris cette décision en apprennant qu’il recevait de plus en plus de messages: il y a beaucoup de demandes de malades, de femmes qui réclament son retour”, a précisé à l’AFP Ephraim Bisimwa, chargé de communication de l’hôpital Panzi.

Le gynécologue a échappé à une tentative d’assassinat le 25 octobre à son domicile de Bukavu, capitale de la province instable du Sud-Kivu (est).

Cette agression avait provoqué de vives condamnations locales et internationales.

Après quelques jours d’exil en Suède, le médecin s’est rendu en Belgique, où il séjourne actuellement.

“Dès que j’aurai une sécurité suffisante, mon projet est de retourner le plus tôt possible”, avait indiqué début novembre le Dr Mukwege après avoir été reçu au siège de la Commission européenne à Bruxelles. Lire l’article sur Jeuneafrique.com

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner