Est de la RDC: "Les enfants issus des viols sont à leur tour violés"-RTBF

Denis Mukwege était l’invité ce samedi du Grand Oral RTBF-Le Soir. Ce médecin, qui s’est fait connaître pour son aide aux femmes violées dans l’Est de la République démocratique du Congo, explique que les soldats des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) participent aux violences sexuelles.

Le gynécologue Denis Mukwege, qui avait dû s’exiler en Belgique après une tentative d’assassinat à Bukavu, rentrera dans son pays ce lundi. Interrogé dans le Grand Oral, il explique que les enfants issus de viols dans l’est de la RDC sont à leur tour victimes de violences sexuelles: “Je travaille maintenant depuis plus de 10 ans à la prise en charge des femmes victimes de violences sexuelles. Depuis quelques années, j’ai observé que les femmes que j’avais soignées et qui ont eu des enfants issus du viol, ces femmes revenaient puisqu’elles étaient violées pour la seconde, la troisième fois. Mais ce qui était encore plus grave, c’est que j’ai observé que, parmi ces femmes, il y en a qui revenaient avec les enfants issus du viol qui étaient, à leur tour, violés. Je crois que comme parent, comme époux, comme enfant, je suis né quand même d’une femme, c’est inacceptable!

A propos de ce qui se passe dans l’est de la RDC, Denis Mukwege évoque une “responsabilité nationale” du pouvoir: “On ne peut pas dédouaner, sur le plan national, la responsabilité. Lorsqu’on dirige un pays, il y a des choses qu’on doit absolument pouvoir mettre en place. L’Etat de droit, avoir une armée, par exemple ; ce sont des choses dont on ne doit pas se passer. Sinon, s’il n’y a pas une protection de la population” insiste-t-il. Lire la suite sur rtbf.be

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner