RDC: trois des rescapés du crash de Kisangani en 2011 se disent abandonnés-RFI

Un an et demi après la catastrophe aérienne de Kisangani, quelques victimes réclament toujours leur dû. Parmi elles, deux hôtesses de l’air et un mécanicien qui se trouvaient à bord du Boeing 727 d’Hewa Bora qui s’est écrasé à l’atterrissage le 8 juillet 2011, faisant 74 morts.Ces trois employés survivants se disent abandonnés, sans soins et sans salaire.

A l’instant du crash, l’hôtesse Corine Lukano était assise sur son siège à l’arrière de l’appareil. Elle a survécu et s’est sortie de la carlingue enflammée ; brulée au deuxième degré. Sa collègue Patricia Nahesi a également survécu, brûlée, une jambe fracturée. Djany Khondi était mécanicien de maintenance lui aussi brûlé au deuxième degré.

Trois trois se disent lâchés par leur employeur. Comme en témoigne  Corinne Lukano : « au début, on a eu des soins aux frais du gouvernement, après la compagnie nous prenait en charge. Maintenant il y a plus de trois mois qu’ils nous ont abandonnés ».

Djany lui aurait voulu reprendre le travail de maintenance des avions, mais « comme j’ai des cicatrices dans les mains, je ne travaille pas bien », dit-il. Lire la suite sur rfi.fr

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner