RDC : le conseil des ministres crée Lumumbaville-Jeune Afrique

Le conseil des ministres de la République démocratique du Congo (RDC) a décidé lundi de créer Lumumbaville, dans le centre du pays, du nom de Patrice Lumumba, héros de l’indépendance et Premier ministre assassiné en 1961, quelques mois après avoir mis en cause publiquement la Belgique, l’ancienne puissance colonisatrice.

Cette ville couvrira “les emplacements actuels de la cité de Wembo-Nyama et du groupement Ewango”, annonce le communiqué du conseil des ministres. Cette bourgade se trouve dans le territoire de Katako-Kombe d’où était originaire Lumumba, une région située dans la province du Kasaï-Oriental, au centre du pays.

Lumumba, Premier ministre du Congo de juin à septembre 1960, avait prononcé le jour de l’indépendance un virulent discours dénonçant les abus de la colonisation belge, marquant sa rupture avec l’ancienne métropole.

Après la prise du pouvoir par Joseph-Désiré Mobutu, en septembre, Lumumba a été fait prisonnier puis transféré au Katanga (sud-est), région minière qui avait fait sécession avec le soutien de la Belgique. Il y a été assassiné le 17 janvier 1961.

En pleine guerre froide, l’ombre des Etats Unis et de la CIA a plané sur l’opération. En 2001 une commission d’enquête parlementaire belge a conclu à la “responsabilité morale” de la Belgique qui a présenté ses excuses au Congo. Lire la suite sur jeuneafrique.com

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner