Trierweiler vient défendre les femmes violées en RDC-Le Matin

La Première dame française participera jeudi à la 23e session du Conseil des Droits de l’Homme à Genève, où elle interviendra pour défendre la cause des femmes violées en République démocratique du Congo.

Valérie Trierweiler participera à la conférence en tant qu’«ambassadrice» de la Fondation France Libertés.

«Il s’agit de convaincre les différents ambassadeurs qu’une résolution doit être prise dans les plus brefs délais», a précisé un conseiller de Valérie Trierweiler.

Depuis 2012, les violences sexuelles contre les femmes ont connu une inquiétante recrudescence dans l’est de la République démocratique du Congo, où le viol est utilisé comme arme de guerre aussi bien par les groupes rebelles que l’armée régulière.

France Libertés a déjà envoyé quatre médecins dans ce pays, notamment pour former des praticiens. Lu sur lematin.ch

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)