RDC : l’ONU s’insurge contre la décision de Kinshasa de dévoiler une vidéo de l’assassinat de ses experts

En réponse au choix des autorités congolaises de présenter lundi à la presse une vidéo dévoilant les conditions de l'assassinat de deux de ses experts en mars dans le Kasaï, dans le centre du pays, l'ONU a estimé le lendemain que celle-ci n'aurait pas dû être montrée.

La décision des autorités congolaises de présenter la vidéo de l’assassinat des deux experts de l’ONU à la presse n’a pas été du goût des Nations unies. « Nous ne pensons pas qu’elle aurait dû être publiée. Nous ne pensons pas qu’elle aurait dû être montrée », estime le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric. « On ne peut qu’imaginer combien cela est traumatisant pour les familles des victimes », déplore-t-il ensuite, tout en admettant que « la vidéo est une preuve du crime ».

Une diffusion pour s’exonérer de toute responsabilité ? 

Quelques heures avant la réaction de l’ONU, les autorités congolaises avaient montré à la presse cette vidéo d’environ deux minutes, « dans le but apparent d’écarter les soupçons qui pèsent sur Kinshasa dans cette affaire », affirme l’AFP. Selon Ivan Vangu, conseiller au ministère congolais de la Communication et des médias, la diffusion a été choisie « à titre pédagogique », sans plus de précision.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (149)
Ceni (115)
Elections (82)
Police (49)
FARDC (48)
Kasaï (39)
Monusco (39)
CNSA (35)
élection (35)
Kananga (35)
Kinshasa (33)
Grève (26)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Beni (22)