Kinshasa: les FAC demandent qu’un vrai dialogue politique remplace les concertations de Kampala

Les Forces acquises au changement (Fac) demandent au pouvoir de Kinshasa de mettre fin aux concertations de Kampala. Le modérateur de cette plate-forme politique de l’opposition, Lisanga Bonganga l’a déclaré lors d’un point de presse tenu samedi 19 janvier à Kinshasa. Selon lui, les pourparlers de Kampala entre le gouvernement et les rebelles du M23 doivent céder la place à un vrai dialogue, franc et inclusif. En effet, pour le modérateur de FAC/Opposition, les concertations de Kampala donnent l’impression que le langage des armes est le mieux écouté en RDC.

Les Forces acquises au changement estiment que la crise qui ronge la RDC est globale et éminemment politique. La solution ne viendra donc pas de Kampala :
« Nous voulons résoudre des problèmes important tels que les problèmes de légitimité. Il y a le problème du sénat et des assemblées provinciales qui sont fin mandat … Tous  ces problèmes  sont importants et ne peuvent pas seulement être résolus par le M23 et le gouvernement » explique Lisanga Bonganga.
Lisanga Bonganga décrie aussi le fait que ces concertations se tiennent en Ouganda qu’il qualifie de « pays agresseur ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner