RDC: résultats mitigés de la réforme de l'administration publique

Le ministère de la Fonction publique, les secrétaires généraux de l’administration, les syndicats et les bailleurs internationaux se sont réunis jeudi 9 juillet à Kinshasa pour examiner la réforme de l’administration publique de la RDC, commencée en 2005. Il y a eu quelques avancées mais beaucoup reste encore à faire, ont noté les participants, plaidant pour la mise en place d’une administration de qualité, non corrompue et où l’agent est revalorisé.

Selon les participants, l’administration publique de la RDC souffre encore de plusieurs mots: les agents restent à ce jour encore sous tutelle de leurs ministères respectifs et non sous commandement unique de la Fonction publique. A cela s’ajoutent la non-maîtrise des effectifs, l’existence des fictifs, les faibles salaires, les détournements des fonds, la corruption…

Certains résultats ont été tout de même été obtenus, ces dix dernières années, notamment de nombreux contrôles ayant permis d’identifier des fictifs, la bancarisation de la paie… ​

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner