Beni : déplacement des populations à la suite des exactions des groupes armés

Les habitants de Mbilali et Kalingati fuient les exactions des rebelles ougandais de l’ADF-Nalu et des miliciens Maï-Maï dans leurs localités pour se réfugier à Beni (Nord-Kivu).

Mardi 3 avril, quatre membres d’une même famille ont été égorgés à Mbilali. La société civile du Nord-Kivu attribue ce crime à ces deux mouvements armés.

Interrogé par Radio Okapi, l’administrateur du territoire de Beni a déclaré ne pas être informé de cette situation mais reconnaît la recrudescence de l’insécurité dans cette partie du territoire de Beni.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner