Katanga: des Maï-Maï ont tué deux personnes au village de Mandumbwila

Des miliciens Maï-Maï ont tué deux personnes lors d’une incursion le lundi 21 janvier au village  de Mandumbwila, à environ 50 Km de Bunkeya, dans la province du Katanga. Les miliciens ont aussi détruit quelques maisons. Ces  Maï-Maï ont  averti par message qu’ils se dirigent vers la cité de Bunkeya. Pourtant, le chef de poste, les éléments de la police, toute la population  du village de Mandumbwila  et du village voisin de Tondo avaient marché toute la nuit jusqu’à la cité de Bunkeya pour fuir les attaques. C’est ce qu’affirme un habitant qui s’est lui aussi réfugié à Bunkeya.

« Bunkeya est surpeuplé », affirme cet habitant qui se dirige vers la ville de Likasi. Il indique que certains agents de l’Etat  et commerçants ont commencé à rapatrier leurs familles et  leurs biens vers cette ville, située à 75 Km de Bunkeya.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner