Sud-Kivu : un millier de personnes fuient les miliciens Raia Mutomboki à Beigala

Les habitants du groupement de Beigala, au Sud-Kivu, fuient depuis trois jours les exactions commises par les miliciens Raïa Mutomboki dirigés par un certain « Kassapard ». Selon les sources locales, un millier de déplacés se dirigent vers les villages de Malili et Muswaki, à 18 km de leurs villages. Le commandant du 1010ème régiment basé à Shabunda-Centre a confirmé cette information jeudi 5 novembre. Il a demandé aux miliciens d’adhérer au processus de démobilisation pendant qu’il est encore temps.

Les sources administratives et militaires ont indiqué que les miliciens basés à Kozozola, à 30 km au Nord de Shabunda-Centre, mènent des attaques contre les populations dans les villages de Kabilu, Malali et Kabukinga du groupement de Beigala.

Au cours de ces attaques, une femme a été violée, sept personnes kidnappées ainsi que des biens emportés.

Ces hommes réclameraient les armes remises à l’armée par un milicien dénommé Shimita, qui a été désarmé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner