Katanga : 400 déplacés vivent sans nourriture dans la localité de Garengaz

Quatre cents déplacés vivent dans une église de Garengaz, sans nourriture et sans couvertures depuis six jours. La présidente de la société civile de la cité de Kasumbalesa, Solange Tshiloz, a affirmé vendredi 7 février que ces réfugiés ne disposent pas assez d’eau potable, ni de toilettes. Elle craint qu’ils ne tombent malades dans ces conditions, et a appelé les autorités à leur apporter de l’aide.

Ces déplacés viennent du village de Muriashi, à 45 km au nord de Kasumbalesa. Ils avaient fuient des coups de feu à répétition dans cette région où les Forces armées de la RDC traquent des membres d’une milice locale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner