Sud-Kivu: plusieurs cas d’enlèvements et d’assassinats signalés à Lemera et Kakamba

Des assassinats et des enlèvements sont devenus fréquents dans les groupements de Kakamba et Lemera, ont déploré les responsables de la Monusco et les autorités politiquyco-administratives de la région au cours d’une réunion mercredi 26 mars à Kamanyola. Le secrétaire de la Société civile locale, Léopold Chubwa Theros, a déclaré que des militaires seront bientôt déployés à Rubanga, Lubarika, Langala et Kiringye où l’effectif de l’armée est faible. Selon lui, les casques bleus basés sur place promettent, eux aussi, d’effectuer une patrouille dans cette partie du Sud-Kivu.

L’armée a indiqué que deux cas d’assassinat ont été enregistrés la semaine dernière à Bwegera dans le groupement de Kakamba. Un Lieutenant-colonel de l’armée a été enlevé il y a une semaine dans le même groupement, selon le secrétaire de la société civile de Kamanyola.

Par ailleurs, le président de la société civile de Lemera, Innocent Ndaheba a expliqué que les autorités locales travaillent pour convaincre les groupes armés de se rendre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner