Boma : la société civile interpelle les autorités sur les constructions anarchiques dans les camps militaires

La société civile de la ville de Boma a dénoncé lundi 2 avril, dans une déclaration à Radio Okapi, les constructions anarchiques de la population dans des terrains appartenant aux camps militaires de Fort Tshinga et Tabora Au Bas-Congo. Des terrains où est pourtant prévue la construction de bâtiments militaires.

Barthélemy  Nguema, un des responsables de la société civile de Boma, appelle la population et les autorités locales à mettre fin à cette situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner