Des raccordements pirates du courant électrique font des victimes à Gemena

Certains particuliers qui ont des groupes électrogènes semi-industriels font le commerce du courant électrique à Gemena (Equateur) suite à la baisse des activités de la Société nationale d’électricité.

Mais ces particuliers font des  raccordements au détriment des normes. Cette pratique est régulièrement à la base des cas d’électrocution.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec l’ingénieur Denis Tukuzu, directeur provincial de la Snel.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner