Prise en charge des femmes déplacées victimes des violences sexuelles à Kalemie

Le nombre de déplacés ne cesse d’augmenter au nord de la province du Katanga. Ils se posent plusieurs problèmes humanitaires dans les camps organisés pour environ cinquante mille déplacés, dont une dizaine d’enfants non accompagnés aux villages environnant la ville de Kalemie.

Le mouvement de la population serait dû aux exactions perpétrées par les éléments de Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jeany Lungembo a eu avec David Luhaka, secrétaire exécutif de la Commission justice et paix (CDJP).

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner