Katanga : des déplacés venus de Kasomeno vivent dans des conditions difficiles à Lubumbashi

Des nouveaux déplacés sont arrivés à Lubumbashi lundi 18 février en provenance de Kasomeno, à près de 150 Km de la capitale provinciale du Katanga. Ces familles, qui ont fui les affrontements entre l’armée et des miliciens Maï-Maï dans leur territoire, ont rejoint des dizaines d’autres arrivées deux jours plus tôt. Parmi ces sinistrés, il y a des femmes qui allaitent et des enfants non accompagnés.

Sans assistance, ces déplacés vivent dans des conditions difficiles. Ils sont regroupés dans au moins quatre dépôts de manioc, de maïs ou de haricot dans la commune de la Kenya, où ils dorment au sol.

De plus, les propriétaires de ces dépôts exigent d’eux le paiement d’un loyer.

Ces déplacés accusent en outre l’armée régulière d’avoir pillé leurs biens, contrairement aux miliciens Maï-Maï, qui n’ont rien pris, selon eux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner