Katanga : la Monusco demande une meilleure prise en charge d’anciens miliciens Maï-Maï

La Monusco craint le retour dans la forêt des certains miliciens Maï-Maï qui se sont rendus aux Forces armées de la RDC (FARDC) ces dernière semaines. Le commandant des forces de la Monusco au Katanga, colonel Boni, déplore « un petit retard » dans la prise en charge de ces miliciens.

L’officier onusien se réjouit cependant de l’augmentation du nombre de redditions des Maï-Maï au Katanga.

« Ils sont de plus en plus nombreux à venir avec femmes et enfants pour se rendre aux FARDC pour mettre fin à leur vie de belligérant », affirme-t-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner