Maniema : échauffourées entre policiers et habitants de la cité de Ferekeni

Un local de la police a été incendié et deux maisons détruites, vendredi 18 août à Ferekeni, lors des échauffourées entre des policiers et des habitants de cette cité située  à 52 km du territoire de Punia dans la province du Maniema. Les activités dans la cité ont été paralysées durant toute la journée de vendredi jusqu’au samedi dans la matinée.

Des témoins indiquent que les accrochages ont été causés par la mort, dans un cachot, d’Hubert Sangani, responsable du relais communautaire de l’hôpital générale de référence de Ferekeni. Ce dernier aurait accusé le médecin directeur de l’hôpital d’avoir détourné un lot de médicaments. Une bagarre entre les deux hommes s’en serait suivie.

Informé de la mort d’Hubert Sangani, détenu au cachot de la police pour coups et blessures volontaires, les habitants de la cité s’en sont pris aux policiers.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)