Procès Mamadou Ndala : débat autour de l’âge d’un prévenu présumé rebelle ADF

L’audience de ce vendredi 3 octobre dans le procès de l’assassinat du colonel Mamadou Ndala a largement tourné autour du débat entre le ministère public et la défense sur l’âge de l’un des prévenus, présumé membre de la rébellion ougandaise des ADF.

La comparution de Yosi Yambale a donné lieu à un débat de plusieurs heures entre le ministère public et ses avocats. Dans son mémoire déposé à la Cour, le conseil du prévenu a soulevé une exception selon laquelle la Cour militaire opérationnelle était incompétente pour juger son client qui serait mineur d’âge.

De son côté, le ministère public a soutenu que le prévenu était majeur. Pour départager les deux parties, la Cour s’est retirée à huis clos avant de recommander une expertise médicale du prévenu pour déterminer son âge.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner