Nord-Kivu: plus d’un million des déplacés recensés au 31 mars

La province du Nord-Kivu franchit de nouveau le cap d’un million de personnes déplacées internes à la fin du mois de mars, selon le rapport hebdomadaire publié par Ocha mardi14 avril à Goma. Ces mouvements de populations sont consécutifs à la situation sécuritaire volatile dans la province.

Comparativement au mois de février, il s’agit d’une augmentation de 60 450 personnes, soit 6,1%.

Selon Ocha, ces mouvements sont dus, d’une part, à la poursuite des opérations des FARDC contre les FDLR dans le territoire de Rutshuru, et d’autre part, aux affrontements entre deux factions du groupe NDC dans le Walikale et bien d’autres signalés çà et là entre les groupes armés locaux et les FDLR.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner