Les projets financés par la Banque Mondiale dans la Province Orientale ont réduit le taux de pauvreté

C’est ce qu’a déclaré, samedi 21 mai, la directrice de cette institution financière pour les deux Congo, Marie Françoise Marie Nelly, au cours d’un atelier d’évaluation des projets que la Banque Mondiale a financés dans cette province.

Marie Françoise Marie Nelly a évalué le coût de tous les projets financés par la Banque Mondiale dans la Province Orientale à plus de 300 millions USD.

Elle a affirmé que les premières interventions étaient essentiellement des projets de désenclavement:

«La (l’intervention) plus visible est l’ouverture de la Route nationale numéro 4, de Kisangani à Beni, longue de 750 Km. […] Et on voit tout de suite l’impact que cela a eu sur le prix des produits.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner