Kisangani : la société civile dénonce les tracasseries militaires à Niania

Les éléments de la compagnie des FARDC basée à Isiro sont signalés depuis deux semaines dans les localités de Baenga, Sele Sele et dans la périphérie du chef-lieu de la chefferie de Wamba, affirment des sources de la société civile.

Des passants, notamment des commerçants ambulants, sont obligés de donner de l’argent, ou des biens en nature à ces militaires, indiquent les mêmes sources.

Le commandant militaire d’Isiro qualifie les propos de la société civile de malveillants. Le colonel John Kapenga nie avoir reçu de plaintes de la population concernant les tracasseries militaires à Wamba, affirmant que sa compagnie reçoit régulièrement  sa ration alimentaire et sa solde.

Il envisage de prendre contact avec le commandant militaire de Wamba pour vérifier que les militaires accomplissent bien leur mission consistant à traquer les braconniers et les coupeurs de route sur le tronçon Niania-Wamba.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner