La province du Sud-Kivu est prête pour la décentralisation, selon l’Ifes

« La province du Sud-Kivu a un pas plus en avant par rapport à certaines provinces sur la question de la décentralisation », a déclaré mardi 4 juin le coordonnateur du programme de la Fondation internationale des systèmes électoraux (Ifes), Barthélemy Kabongo. Selon lui, cette région « a dû parfaitement assumer son nouveau mode de gestion, après le découpage de l’ancienne province du Kivu ».

Actuellement, a-t-il souligné, la question ne soulève pas beaucoup de tensions dans la province du Sud-Kivu. « Les populations ne demandent qu’à l’Assemblée nationale d’accélérer le vote des lois qui restent, pour l’effectivité de ce processus », a-t-il ajouté au cours de l’atelier sur la décentralisation organisé à Bukavu à l’intention des cadres de l’administration territoriale et des acteurs étatiques en province du Sud-Kivu.

L’Ifes compte organiser d’autres ateliers de ce genre dans les autres provinces du pays. La constitution de la RDC prévoit un découpage territorial qui aboutira à la création de nouvelles provinces. Le pays qui compte actuellement 11 provinces devra en avoir 26.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner