Forum des As : « Kabila et Dos Santos examinent la situation dans l’Est de la RDC à Luanda»

Le président de la RDCongo, Joseph Kabila, lors de la célébration de 50 ans de l’indépendance à Kinshasa le 30 juin 2010.

Revue de presse du vendredi 27 juillet 2012

Le tête-à-tête, jeudi, entre les deux personnalités dans la capitale de l’Angola s’inscrit dans le cadre des relations historiques entre les deux pays, membres de la SADC, rapporte Forum des As. « La situation qui prévaut à l’Est de la RDC n’a pas échappé, indique-t-on, à la vigilance de deux présidents hier à Luanda. Joseph Kabila et Edouardo Dos Santos ont eu à échanger sur les activités menées par le M23 avec le soutien du Rwanda. Car, ce qui tentait de passer au début pour une simple rébellion ou une mutinerie a tout l’air, aujourd’hui d’une guerre visant la déstabilisation de la RDC sur fond de balkanisation », indique le quotidien.

Une visite qui trouve tout son sens lorsqu’on sait que Dos Santos préside actuellement la SADC. « Quoi de plus normal que Kabila sollicite la solidarité des autres membres à l’égard de la RDC, agressée », renchérit Forum des As.

Toujours au sujet de la guerre en RDC, L’Observateur annonce que: Louis Michel et Guy Verhofstadt plaide pour un renforcement de la Monusco. Les députés libéraux européens belges,  précise le journal, appellent à  “la constitution immédiate d’une force internationale sous l’égide des Nations Unies avec un mandat renforcé fondé sur le chapitre VII”, avec Louis Michel en médiateur entre Kabila et Kagame afin d’empêcher la déstabilisation dans la partie orientale de la RDC où, depuis le mois d’avril, selon le journal, le nombre de déplacées est évalué à 231.000.

Sur le même chapitre, Le Potentiel renseigne qu’au Nord-Kivu la société civile dénonce la présence des militaires ougandais et rwandais au sein de la rébellion du M23. La coordination provinciale de la société civile locale accuse les militaires rwandais et ougandais d’avoir appuyé les rebelles du M23 notamment sur les lignes de front de Nyongera et Rutshuru-centre.

Concernant la paix et la stabilité en RDC, la Chine réaffirme son soutien aux Fardc et à la Monusco, titre La Prospérité à la une. C’est ce qu’a déclaré, ce jeudi 26 juillet 2012, le Colonel Supérieur JI Mingzhou, attaché de Défense près l’Ambassade de Chine à Kinshasa en marge de la fête de l’armée chinoise (APL) qui célèbre cette année ses 85 ans d’existence. Selon La Prospérité La Chine, a souligné le Colonel Supérieur JI Mingzhou, préconise de régler de façon pacifique des différends internationaux et encourage le dialogue et la coopération sur le plan de la sécurité des différents pays et s’opposera à l’élargissement de l’alliance militaire, à toute forme d’agression et à l’expansionnisme.

Le Potentiel à la une ce matin une photo de Paul Kagame et estime que « pour son soutien avéré au M23 : Kagamé est pris en étau ».

Pour avoir violé le droit international en appuyant le M23, groupe rebelle qui sème l’insécurité dans l’Est de la RDC, rapporte le quotidien, le président rwandais s’est coupé de ses principaux partenaires. Les Etats-Unis lui ont coupé l’aide militaire avant de menacer de le traduire devant la CPI.

Pour les mêmes raisons, poursuit le journal, les Pays-Bas ont suspendu leur aide au secteur de la justice au Rwanda estimée à 5 millions d’euros. Un peu timidement, la Grande-Bretagne menace aussi de couper le pont avec Kigali en attendant une contre-expertise du rapport de l’ONU. Bref, Paul Kagame se trouve pris en étau, à l’instar du libérien Charles Taylor, conclut Le Potentiel !

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner