La Prospérité : «Opposition-Ban Ki-Moon, Accord-cadre : Audience de toutes les vérités!»

Ban Kimoon, secrétaire général de l’ONU

Revue de la presse kinoise du mercredi 22 mai 2013

La Prospérité annonce une «audience de toute les vérités» que des membres de l’opposition congolaise sollicitent du Secrétaire général des Nations unies, à son arrivée à Kinshasa, à propos de l’Accord-cadre pour la paix en RDC.

Réunis mardi 21 mai à Kinshasa, autour d’un Front Commun en prévision du Dialogue national (FCO), un groupe d’opposants veut rencontrer le patron de l’Onu, Ban Ki-moon, qui arrive aujourd’hui à Kinshasa en compagnie du Président de la Banque mondiale et du Secrétaire Exécutif du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), explique le journal.

Malheureusement, constate le quotidien, le Secrétaire Général de l’Onu est accueilli par une salve de tirs à l’arme lourde, du côté de Goma, où les FARDC affrontent les rebelles du M23.

Dans le même chapitre, Le Potentiel croit voir une absence d’équité de l’Onu dans le dossier opposant la RDC au Rwanda.

Pour le journal, si jamais le tandem Banque mondiale-Onu n’arrive pas à répondre au besoin du retour d’une paix durable en RDC, en réduisant la capacité de nuisance de Kigali, indexé comme déstabilisateur dans les Grands Lacs, il se sera rendu complice du projet de l’éclatement de la RDC. Bien plus, il aura choisi de se placer du mauvais côté de l’histoire en faisant preuve d’absence d’équité, insiste le canard.

De son côté, le journal du groupe L’Avenir, qui note que c’est la toute première fois que le patron de l’Onu et le président de la Banque mondiale effectuent une visite ensemble, pense que cette visite «historique» permettra d’attirer l’attention sur le sort des pays en situation de fragilité ou de conflit, qui s’emploient tant bien que mal à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement.

L’Avenir souligne la détermination des deux organisations internationales à s’attaquer ensemble aux conflits et à la pauvreté à travers le monde.

La Prospérité : «Attaque du M23 à Goma. Mende est formel : cela vise à dissuader le déploiement de la Brigade»

La Prospérité renseigne que, au cours d’un point de presse tenu en son cabinet de travail mardi 21 mai, le Ministre des Médias, Relations avec le Parlement et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté s’est appesanti sur l’attaque des positions des FARDC par les rebelles du M23 à Mutaho, à une dizaine de Kilomètres au nord de Goma.

A en croire Lambert Mende, affirme le journal, cette attaque manifestement bien préparée vise à dissuader, voire empêcher le déploiement de la Brigade Spéciale d’Intervention des Nations Unies, instituée à travers la Résolution 2098 du Conseil de Sécurité pour soutenir la pacification et la stabilisation de l’Est de la RDC.

Pour sa part, Le Potentiel note que, tout en condamnant l’attaque de Mutaho, le gouvernement a salué la bravoure des FARDC qui, selon le ministre des Médias, ont mis les assaillants en déroute après d’intenses combats qui dont duré trois heures.

Le journal rapporte notamment le bilan fourni par Lambert Mende, faisant état de 15 éléments tués et 21 blessés parmi les pseudos mutins du M23 et leurs supplétifs étrangers, lourdement armés, tandis que les forces gouvernementales ont enregistré 4 morts et 6 blessés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

La Prospérité: «Goma: Kagame réactive le M23!»

La Prospérité : «Accord-cadre : Guéguerre autour du mécanisme national de suivi!»

Le Potentiel : «L’ONU et la Banque mondiale au chevet de la RDC»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner