La Prospérité: «Feuille de route 2013-2016, Jean-Claude Vuemba dénonce le complot anticonstitutionnel»

Jean Claude Mvuemba, Président National du MPCR et député national, le 17/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Revue de presse de vendredi 14 février 2014. La Prospérité titre en manchette: «Feuille de route 2013-2016, Jean-Claude Vuemba dénonce le complot anticonstitutionnel». Dans cet article, le quotidien cite le président du Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR) qui appelle la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à se concentrer sur ses tâches prioritaires et à ne pas modifier des modes de scrutins.

Selon La Prospérité, Jean-Claude Vuemba dénonce toute tentative de la Ceni de modifier la constitution comme c’était le cas avec l’article 197 qui avait consacré la suppression du second tour de l’élection présidentielle du 11 novembre 2011.

Le tabloïd rapporte que l’élu de la circonscription électorale de Kasangulu plaide pour le respect de la constitution et exige l’organisation des élections générales en suffrage universels directs avant la fin de l’année 2016, pour désigner les élus locaux, les députés provinciaux, les députés nationaux et le président de la République.

Dans son éditorial, La Prospérité regrette que la fête de la Saint-Valentin, importée de l’Occident, offre des spectacles obscènes dans la ville de Kinshasa.

Pour le quotidien, l’influence de cette fête a pris de l’échec dans la capitale congolaise, où des boutiques d’habillement, espaces de détente et accoutrements prennent la peinture route et noire sans que leurs propriétaires comprennent le vrai sens de cette fête des amoureux.

Le journal Le Potentiel revient sur la loi d’amnistie adoptée il y a quelques jours au Parlement et promulguée le 11 février par le chef de l’Etat. Le quotidien barre en sa manchette: «Loi d’amnistie, un chèque à blanc au M23» et craint que cette loi crée une jurisprudence qui consacre le règle de l’impunité.

Pour le tabloïd, il n’y a rien de surprenant quand on sait que la RDC est habituée à accorder depuis l’accord global et inclusif de 2003 une prime de guerre à ceux qui tuent, pillent et violent sur son sol.

Le Potentiel indique que l’ex-M23 vient de recevoir un visa en bonne et due forme pour un retour à la vie normale au milieu des ceux-là même qu’il a violentés, violés et martyrisés et estime que cette loi pourrait poser de problèmes dans son application aussi longtemps que certains candidats pourraient éprouver des difficultés réelles à sa faire accepter.

Le journal l’Avenir parle de plus de 70 personnes tuées dernièrement par les groupes armés dans les groupements de Nyamaboko I et II, en territoire de Masisi (Nord-Kivu). Selon le journal, le patron de la Monusco, Martin Kobler, s’est dit préoccupé par ces allégations qu’il qualifie « d’inacceptables». Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC veut que les personnes impliquées dans de tels actes soient arrêtées et traduits en justice.

Pour sa part, Forum des As parle de la mort de l’artiste-musicien King Kester Emeneya, décédé jeudi 13 février à Paris (France). Le quotidien titre : « Emeneya rejoint son mentor Tabu Ley » et indique que l’artiste est décédé des suites d’une maladie de coeur. Pour Forum des As, cette mort l’éloigne ainsi définitivement de la scène et même du studio d’enregistrement, où il préparait la sortie de son album : «This is me ». Le journal compte Emeneya parmi les artistes qui ont boosté la musique moderne de la RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner