Forum des As : « John Kerry : le président Kabila est jeune, il peut encore servir la RDC »

John Kerry, secrétaire d’Etat américain le 3/05/2014 lors de son arrivée à l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa pour une visite du travail. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Revue de presse du lundi 5 mai 2014

Forum des As revient sur les réponses du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, au sujet de la fin du mandat de Joseph Kabila en 2016, une question qui fait grand débat au sein de la classe politique congolaise.

«L’horizon 2016 annonce l’organisation des élections en Afrique. Il y aura quinze scrutins présidentiels et 30 élections législatives. J’annonce ici que les Etats-Unis ont accepté de débloquer une bagatelle de 30 millions USD pour soutenir la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes en RD Congo », a déclaré John Kerry à la presse.

Et, à l’Agence France presse (AFP) posant la même question, le diplomate américain répond :

« L’héritage de Joseph Kabila est très important pour ce pays. Par rapport aux années antérieures, son bilan est satisfaisant car il a pu gérer la problématique de la sécurité dans l’Est du pays. Joseph Kabila est un président jeune. Il a de l’avenir et peut encore servir le pays. Nous avons des mandats dans notre pays. Nous les respectons depuis des siècles. Nous demandons à d’autres pays d’en faire autant ».

Forum des As, qui pense que ces propos vont relancer la polémique, estime que chaque Congolais est libre de les analyser.

De son côté, Le Potentiel indique à sa Une :« le secrétaire d’Etat américain John Kerry opposé à la révision constitutionnelle en RDC et au Burundi ».

Le journal tire cette conclusion de l’interview accordé à la voix de l’Amérique(VOA) par l’homme d’Etat américain le 29 avril avant son périple africain.

A la question de savoir si John Kerry était inquiet du fait que les présidents burundais et congolais, Pierre Nkurunziza et Joseph Kabila, pourraient se représenter aux élections présidentielles dans leurs pays, le secrétaire d’Etat répond :

« On s’inquiète un peu, oui, certainement. Mais j’espère que Kabila verra qu’il faut soutenir la constitution, qu’il faut soutenir ce qui est la loi. J’espère qu’il verra qu’en ce moment, ce ne sera peut-être pas envisageable d’essayer de changer ça pour se servir lui-même. On verra. Je m’en vais lui parler de ça ».

La Prospérité, quant à elle, revient sur les échanges entre le secrétaire d’Etat américain et le président congolais et titre : « Economie, Paix dans l’Est et reconstruction : RDC, John Kerry encourage Kabila ! »

Au cours du point de presse qu’il a animé dimanche 4 mai au sortir de ses entretiens avec Joseph Kabila, John Kerry a notamment salué l’action de ce dernier ainsi que les progrès réalisés en RDC. Il est revenu sur des questions de paix et sécurité dans l’Est du pays, saluant le travail abattu pour arriver aux réalisations économiques actuelles.

John Kerry a spécialement rappelé l’importance du respect de la Constitution. Pour lui, en effet, les USA pensent qu’un pays est renforcé, que son peuple éprouve du respect pour sa nation et son gouvernement quand le processus constitutionnel est mis en œuvre, comme il convient et qu’on s’attache à le faire respecter, note le quotidien.

Le patron de la diplomatie américaine a annoncé, en outre, une aide de 30 millions USD destinés à soutenir les élections transparentes et crédibles en RDC, ajouté La Prospérité.

Justement, L’Avenir titre à ce sujet : « Après sa rencontre avec John Kerry : Malu Malu annonce la publication prochaine du calendrier des élections urbaines, municipales et locales ».

L’abbé Malu Malu a confirmé à la presse que le calendrier des élections urbaines, municipales et locales serait rendu public dans quelques jours. Concernant d’autres élections, il faudra attendre que les options soient levées par le Parlement, avant d’en élaborer le calendrier.

Selon le journal, des commentaires disent déjà que le chef de la diplomatie américaine aurait recommandé la publication du calendrier de toutes les élections. Simples rumeurs ou intoxication de la population, surtout que l’hôte de marque de Joseph Kabila ne l’a jamais dit, se demande L’Avenir.

Selon le quotidien, ces rumeurs sortent vraisemblablement d’une certaine opposition qui voit en cette tournée du secrétaire d’Etat américain une occasion de sermonner les autorités nationales, alors qu’il avait dit que son entretien avec le Chef de l’Etat congolais était empreint d’une atmosphère de cordialité, rappelle L’Avenir.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)