Epidémie de Monkey pocks près de Mbuji Mayi

Dans la

zone de santé de Kamana, plus de 50 personnes seraient déjà contaminées. Mais aucun décès

n’est signalé pour l’instant.

Des sources de l’Inspection provinciale de la santé

font état de 56 personnes contaminées. Parmi elles, 14 enfants de moins de cinq ans et 2

d’autres tranches d’âge. Toutes ces victimes sont originaires de Kamana, dans le district de

Kabinda. Il s’agit de zones de santé de Musange et de Tshungu.

Pas de morts pour le

moment parmi les personnes contaminées, selon le docteur Muluba, inspecteur provincial.

Toutefois, les médecins épidémiologistes de Mbuji Mayi se sont rendus sur place.

Une

mission de la Monuc de retour de Lubao parle de la maîtrise de la maladie grâce à

l’intervention conjointe du bureau l’OMS et de l’Inspection provinciale de la santé. Le

médecin atteste la guérison d’un vieillard

contaminé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner