Ituri: Eringeti accueille les déplacés de Boga

Des

centaines de déplacés en provenance de Boga affluent dans le village d’ Eringeti. Boga,

située à 70 kilomètres au sud de Bunia est devenue, ces dernières semaines, la cible de

plusieurs attaques des miliciens en tenue civile. La dernière attaque dans la localité date

du 26 août dernier, rappelle radiookapi.net. Selon certaines agences, la situation

humanitaire est préoccupante.

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha),

le Programme alimentaire mondial (PAM), Vision mondiale, Oxfam et cinq ONG locales de Beni

se sont rendus le 6 septembre dernier à Eringeti. Ils sont allés évaluer la situation

humanitaire sur place à la suite de l’afflux massif des déplacés en provenance de

Boga.

Cette localité a été la cible des attaques de plusieurs groupes armés. Ces

groupes seraient probablement venus de Kasenyi près du Lac Albert, selon des témoignages

concordants. La dernière attaque est intervenue le 26 août dernier. Les premiers déplacés

sont arrivés à Eringeti le 27 août, rapporte le responsable du bureau de Ocha/Beni. Il

indique aussi que le mouvement des déplacés continue. Une ONG aurait recensé à la date du 6

septembre 709 familles venues de Boga selon toujours ce responsable de Ocha.

Sur

place, ces déplacés se retrouvent les uns dans des familles d’accueil, les autres dans une

église anglicane. Les humanitaires ont constaté que les besoins d’assistance étaient

énormes.

De retour à Beni, ils planifient pour l’instant une intervention en faveur

de ces déplacés. Une quarantaine d’autres déplacés sont arrivés de Boga en début de semaine,

signale-t-on.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner