Tension à la prison de Munzenze à Goma

A l’origine, les conditions humanitaires très difficiles des prisonniers. Ces derniers auraient passé tout un mois sans ration alimentaire des autorités locales. La tension serait si grande que les surveillants de la prison sont inquiets, témoigne l’un des surveillants de la prison à radiookapi.net

Trois cent quarante prisonniers sont sans nourriture depuis 35 jours. Ils vivent grâce à l’assistance des hommes de bonne volonté. Ils font état de leur situation déplorable et revendiquent le droit d’être assistés par les autorités locales. Le capitaine Kizele Kitambala, représentant des prisonniers, ne cesse de lancer un appel dans ce sens aux autorités, pour que lui et ses collègues aient à manger. Car, pour lui, on ne peut pas torturer l’âme et le corps à la fois.

Les responsables de la prison ne cachent pas leur lassitude. Toutes les démarches menées auprès de l’autorité provinciale ont échoué. Ils affirment travailler dans l’inquiétude devant des prisonniers affamés. «Le directeur de la prison fait des démarches auprès du gouverneur de province pour obtenir de la nourriture. Mais ce dernier lui rétorque que le gouvernorat est lui aussi en difficulté. Difficile de trouver à manger. Nous demandons au gouvernement de nous assister», plaide l’un d’eux.

Par ailleurs, des sources proches du gouvernorat, on apprend que l’autorité provinciale leur aurait promis une aide sociale cette semaine.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner