Dossier Kahemba: un malentendu , selon le ministre angolais des Relations extérieures

C’est la réponse de Joao Miranda aux questions des parlementaires de son pays. Pour lui donc, il s’est agit des mouvements de routine de gardes-frontières angolais. Ceux-ci ont hissé le drapeau de leur pays dans le village de Sakajinga appelé aussi Shayibwanda, au nord de l’Angola, rapporte radiookapi.net

Le ministre Joao de Miranda estime que « ce mouvement de la police angolaise a semé la panique chez les paysans locaux et ceux des environ. Il s’est tenu sur le territoire angolais » Pour l’instant, une équipe mixte RDC-Angola est pied d’œuvre sur la frontière pour identifier les bornes limites de l’époque coloniale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner