Lodja : viol suivi du meurtre d'une fille, un policier soupçonné

Le corps de la victime, une jeune fille dont l’âge n’est pas donné,a été transféré à l’hôpital général de référence de Lodja pour une autopsie, avant son inhumation mardi, rapporte radiookapi.net

La commission Justice et Paix et la Synergie de lutte contre les violences sexuelles, une ONG de la place, pointent d’un doigt accusateur un élément de la police. Ce dernier serait déjà détenu par les instances judiciaires. D’après des sources proches du président de la commission Justice et Paix, l’abbé Alain Dimandja, le corps de la fille présentait des traces de violences. Le crime aurait été commis en pleine forêt, affirment les mêmes sources. Par ailleurs, la commission Justice et Paix et la Synergie de lutte contre les violences sexuelles ont décidé de mener leurs propres investigations sur cette affaire.

Contacté, le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Lodja, le Docteur Joseph Oyombo, n’a pas affirmé s’il y a eu ou non viol avant le meurtre. Il a toutefois reconnu que le corps de la victime était recouvert du sable et avait des blessures à la tête. L’administrateur du territoire de Lodja a pour sa part déclaré attendre les conclusions de l’enquête. Il s’est dit cependant étonné de voir que le corps de la victime a été enterré avant les résultats de l’autopsie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner