Nyakunde : viol de mineure, un commandant de police aux arrêts

Ce commandant de sous commissariat de police est accusé de viol d’une mineure qu’il a lui-même arrêtée à Nyakunde, à 45 kilomètres au sud-est de Bunia. Informé de cette situation, l’auditeur militaire de garnison de l’Ituri a ordonné son arrestation, rapporte radiookapi.net

Le commandant de sous commissariat a rejoint la fille de 16 ans dans une cellule isolée vers 23 heures. Cette dernière était menottée. Les cris de résistance de la victime n’auraient pas empêché le policier de poser son acte de violence, selon le président de la Fédération des Entreprises du Congo, section locale.

La même source indique que les autres femmes détenues ont été alertées par les cris de la fille. Elles ont pu informer l’autorité locale et les militaires basés à Nyakunde.
Informé mercredi matin, l’auditeur militaire de garnison de l’Ituri a ordonné l’arrestation du présumé violeur et aussi son transfert au tribunal militaire de Bunia.
Le commandant incriminé a tenté un arrangement à l’amiable avec la famille de la fille. Mais les associations féminines locales se sont opposées à toute réconciliation par une manifestation. Elles souhaitent que cet acte d’abus de pouvoir et de violence soit sévèrement puni.

Le policier incriminé est arrivé mercredi dans l’après-midi à Bunia. L’audience publique de tribunal militaire siégeant en fragrance devait se tenir ce jeudi. La victime est arrivée, elle aussi, à Bunia pour des soins médicaux, notamment un traitement préventif contre le Vih-Sida.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner