Mbandaka : incendie au dépôt principal de munitions

De fortes explosions sont entendues depuis 3 heures du matin ce dimanche 17rnjuin au chef-lieu de la province de l’Equateur. Les FARDC expliquent que leur dépôt principal de munitions dans la ville a pris feu. radiookapi.net a constaté la mort d’au moins une personne et de nombreux blessés.

Ces explosions ont coûté la vie d’au moins une adolescente jusque-là. Par ailleurs, à l’hôpital général de référence Wangata, on a enregistré un homme qui a perdu sa jambe, une femme avec des jambes broyées et beaucoup d’autres blessées. De plus, à l’hôpital général de référence de Mbandaka, des femmes ont accouché prématurément. Les dégâts matériels sont importants également.
L’hôpital du camp capitaine Ngashi qui se trouve a coté même du dépôt incendié a été complètement détruit. Par ailleurs, selon le service de sécurité de la Monuc, au moins une maison s’est écroulée et plusieurs autres édifices ont des vitres et des plafonds fracassés. Certains habitants ont même traversé le fleuve Congo pour se mettre à l’abri.

Le commandant de la 3e région militaire ne sait pas pour le moment si l’incendie est un accident ou un acte criminel. Pour le général Constant Ndima, la seule chose à faire pour l’instant est d’attendre que toutes les munitions du camp Ngashi explosent. Il invite la population à s’éloigner du camp et à ne pas toucher aux obus non-explosés. Le comité provincial de sécurité tient une réunion d’urgence en ce moment.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner