Hôtel de ville : annonce de démolition des maisons à Lingwala et à Bandalungwa

Les maisons construites dans les sites Tembe na Tembe dans la commune de Lingwala devront être détruites. La même opération est prévue sur le site d’Inga dans la commune de Bandalungwa ainsi que celui du camp Badara vers l’aéroport de N’djili, rapporte radiookapi.net

L’ultimatum lancé aux propriétaires de ces maisons par le gouvernement provincial a expiré depuis mardi à minuit. Cette décision est cependant contestée, notamment par les occupants du site Tembe na Tembe, situé non loin du Parlement.

Ces derniers affirment que l’autorité de la ville-province n’a pas cherché à les entendre avant l’opération. De toute manière, tous disent avoir acquis leurs concessions en bonne et due forme sur ce site. Pour eux, la concession appartenait bel et bien à la famille Litho. «Nous sommes propriétaires installés régulièrement dans nos parcelles. Nous détenons les titres de propriété, le contrat de location pour ce qui est des affaires foncières et l’autorisation de bâtir pour ce qui est de l’urbanisme et habitat », a déclaré l’un de ces acquéreurs. D’après ce même acquéreur, le trésor public aurait encaissé environ 200.000$ us pour l’obtention de ces titres.

De son côté, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta est formelle : la loi doit être respectée. Pour lui, la démolition aura bel et bien lieu, et cela, conformément à la décision prise par la commission gouvernementale. Le chef de l’exécutif de Kinshasa conseille aux victimes de porter plainte contre ceux qui leur ont vendu anarchiquement ces terrains. Et promet de les soutenir dans leurs actions.

Par ailleurs, Me Dominique Kamwandu, expert en cette matière, estime que ces victimes sont en droit d’être dédommagées par l’Etat congolais s’il s’agit d’une expropriation. Par contre, si le terrain était à problème, l’Etat est en droit de démolir et ne pas dédommager les concernés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner