Kambove : fermeture des comptoirs, les creuseurs dans la rue

Les creuseurs artisanaux, les négociants et la population ont manifesté samedi matin à Kambove, à 30 kilomètres de Likasi, pour protester contre la fermeture de tous les dépôts et comptoirs de vente des minerais tenus par les étrangers. La police est intervenue pour calmer la situation, selon l’administrateur de territoire de Kambove, rapporte radiookapi.net

L’administrateur Simplice Sakanis précise que les manifestants ont brûlé des pneus. Des témoins affirment que ces derniers ont même attaqué la maison du directeur de la Gécamines/ Kambove. Un cameraman d’une station de télévision de la place a été arrêté par la police, puis relâché après l’intervention des autorités. La police a tiré en l’air pour disperser les manifestants. Le calme est revenu après, ajoute l’administrateur.
De son côté, le président de l’association des creuseurs de Kambove affirme que des pourparlers ont été entrepris avec les autorités de la cité. Ces dernières se sont engagées à rouvrir les comptoirs dans deux ou trois jours et à relâcher les détenteurs de dépôts, toujours selon le président de l’association des creuseurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner