Kambove : mécontentement des exploitants miniers face au comptoir unique

L’autorité provinciale a institué le comptoir de la Gécamines comme comptoir unique pour l’achat des minerais. Ce que désapprouvent les exploitants miniers et artisanaux de Kambove. Selon leur syndicat, la Gécamines achète 400$ la tonne de minerais qui se vend 800 ou 900 $ à d’autres comptoirs, rapporte radiookapi.net

Roger Angali Kiyana, président du syndicat des exploitants miniers et artisanaux de Katanga groupe centre, appelle les autorités à revoir leur décision. « Il y a deux problèmes à la Gécamines. D’abord, le prix est bas. Ensuite, la modalité de paiement est très longue et les creuseurs et négociants ne sont pas habitués comme ça. Ils viennent avec deux sacs, vous triez et vous payez voilà le problème. On ne sait pas si l’autorité va revoir la décision ou demander à la Gécamines de revoir le prix. La première décision des autorités est que tous les dépôts des Chinois, des Indiens et des autres partent de Kambove. Les creuseurs ne peuvent pas être d’accord avec la Gécamines où on doit attendre les analyses, et le paiement intervient plus tard. A la Gécamines, si je donne la tonne, on va me payer 400 USD alors qu’ailleurs on paie 800 USD la tonne. C’est ce qui crée le mécontentement des creuseurs et des négociants de Kambove. »

Le ministre provincial des mines assure, pour sa part, qu’il va se pencher sur le dossier. La cité minière de Kambove est située à 30 Km de Likasi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner