Bunia : vol de câbles électriques, les policiers complices

Des centaines de mètres de câbles électriques en cuivre sont volés chaque nuit sur les lignes desservant les différents quartiers de la ville. Du matériel appartenant à la police territoriale a été retrouvé la nuit de mardi sur les lieux d’un vol. La population se dit indignée de cette complicité, rapporte radiookapi.net

Le vol de câbles électriques en cuivre prend des proportions inquiétantes et commence à paralyser les activités de la vie économique à Bunia. La plupart des quartiers sont actuellement privés de courant. Dans tous les quartiers, des habitants confirment que les voleurs opèrent avec la complicité des policiers.

Erabo Asanga, un habitant de Bunia, se dit indigné de ce fait. « Nous voyons, pendant la nuit, des hommes en uniforme et bien armés. Après avoir mené leurs opérations, ils amènent chez les acheteurs qui sont bien identifiés, qui sont ici dans la ville de Bunia. Les hommes d’affaires de Bunia toujours ! Ils les découpent en menus morceaux qu’ils mettent dans des bidons d’huile de 20 litres. Le soir ils les emballent dans des peaux de vache qu’ils exportent en Ouganda. Au départ, vous savez que nous avons des poissonneries qui travaillent avec des réfrigérateurs, nous avons des moulins qui travaillent avec le courant électrique, nous avons des hôpitaux qui ont du matériel qui travaille sous courant. Avec tous ces vols, ça pénalise totalement la population qui est indignée de ce comportement de malfaiteurs. »

L’inspecteur de la police territoriale, Bernard Ibiliabo, promet de rechercher et de retrouver les auteurs de ces vols. Ils seront, affirme-t-il, punis de façon exemplaire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner