Saké: un village sans activités

Le calme est revenu après quelques tirs sporadiques d’armes légères entendus ce mercredi en début de matinée. Pas de combats signalés entre les Fardc et les insurgés de Laurent Nkunda mais la population continue de se déplacer vers Goma, rapporte radiookapi.net

Saké ressemble ce mercredi en milieu de la journée à un village fantôme : toutes les maisons sont fermées, y compris les services publics et les centres de santé. Seuls les militaires appartenant à la 82ème brigade d’infanterie arpentent l’artère principale. rnLa population continue de marcher vers Goma avec des matelas, des effets ménagers et du petit bétail.
L’administrateur du territoire ainsi que le secrétaire de la localité rstent seuls à leur poste, leurs collaborateurs ont choisi de fuir ou de rester à leur domicile.

Le commandant de la police locale de Saké est lui aussi à son poste mais a décidé de ne pas se rendre à son lieu de travail. Il déclare : « Saké est calme mais l’adversaire occupe déjà les deux collines qui surplombent la localité » « Etant donné que nous avons l’obligation de veiller sur les biens de la population, c’est pourquoi nous sommes là » « Mais les insurgés ne sont pas loin d’ici », ajoute-t-il en avouant ne pas être à même de dire ce qui pourrait se passer demain.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner