Lubumbashi : une entreprise minière autorisée de nouveau à exploiter du cuivre

Le gouvernement provincial du Katanga a levé la semaine dernière la mesure qui frappait l’entreprise minière Frontière Sprl, accusée d’exploiter frauduleusement les concentrés de cuivre. Suite à cette décision, des agents de l’Ofida, de l’OCC et de la Division provinciale des mines ont été installés du côté zambien où sont chargés les minerais, rapporte radiookapi.net

Le ministre provincial des mines Mumba Gama de retour de Sakania affirme que l’exécutif provincial a demandé à l’entreprise Frontière Sprl de construire son dépôt des minerais au Congo plutôt qu’en Zambie. En attendant la construction de ce dépôt, des agents de l’Ofida (Office des douanes et assises), de l’OCC (Office congolais de contrôle) et de la Division des mines sont placés à Kishiba ainsi que du côté zambien où les minerais sont chargés. Ces agents doivent s’assurer que l’entreprise Frontière Sprl a rempli toutes les formalités douanières avant l’exportation de ses minerais.

Selon le ministre Mumba Gama, l’OCC se servira également du laboratoire de First Quantum pour vérifier la qualité des minerais qui sortent de la RDC.

Pour sa part, First Quantum dont l’entreprise en est la filiale, affirme qu’il n’y a plus d’obstacles du côté congolais. Mais la Zambie lui exige à son tour les preuves sur l’exportation légale des minerais du Congo .La procédure est en cours précise, le directeur administratif de First Quantum.
La levée de la mesure sur l’exportation des minerais ne concerne pas l’entreprise Comisa qui, elle, est accusée de l’exportation des minerais bruts.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner