Kinshasa: acquittement de Yves Kawa, la Monuc inquiète

La Monuc se dit inquiète de l’acquittement par la Cour d’appel de Kisangani de l’ancien chef de guerre d’Ituri, Yves Kawa Panga Mangro. Pour la Mission des Nations Unies en RDC, cet acquittement empiète sur la lutte contre l’impunité, étant donné que la loi sur l’amnistie ne couvre ni les crimes de guerre ni les crimes contre l’humanité dont ce dernier était accusé, rapporte radiookapi.net

C’est au cours de la conférence hebdomadaire de la Monuc à Kinshasa que le porte-parole de cette institution a exprimé cette inquiétude. « La Cour d’appel a fondé sa décision au motif que toutes ces infractions sont couvertes par la loi sur l’amnistie comme faits de guerre et infractions politiques. Ce recours sans précédent à la loi d’amnistie par une juridiction congolaise dans le cadre des massacres de la population civile susceptibles d’être qualifiés de crimes contre l’humanité, constitue une évolution inquiétante pour la lutte contre l’impunité en RDC. », a déclaré Kemal Saiki.

A la même occasion, le porte-parole de la Monuc a fait mention de violations des engagements de la Conférence de Goma par les parties sigantaires. Notamment le massacre, les 16 et 20 janvier derniers à Kalonge et dans plusieurs villages alentours, par les éléments du CNDP de Laurent Nkunda. Il a précisé que le mouvement de Laurent Nkunda reprochait à ces populations d’avoir trouvé refuge dans une zone contrôlée par les Maï-Maï du Pareco. De même, la Monuc dénonce la tuerie, le 2 janvier dernier, de plusieurs personnes par les éléments de la 2e brigade des FARDC à Musenzero, à 50 kilomètres de Goma.

Tous ces faits constituent pour la Monuc, des cas de violations de droits de l’homme commises par les signataires de l’acte d’engagement de Goma.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner