Bunia : Yves Kawa transféré à Kinshasa

Yves Kawa Mandro

Yves Kawa Mandro

Yves Kawa Panga Mandro, ex-leader du Parti pour la sauvegarde et l’intégrité du Congo, Pusic, a été transféré samedi dernier au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, CPRK. Selon le porte-parole ad intérim de la Monuc, le transfert d’Yves Kawa a été fait sur demande de l’auditeur général près la Haute cour militaire à Kinshasa. Ce transfert intervient après près de trois ans de détention de M. Kawa dans une base militaire de la Monuc à Bunia, sur demande des autorités judiciaires congolaises, rappelle radiookapi.net

Samedi dernier, à l’aéroport de Bunia, Yves Kawa a embarqué au bord d’un aéronef de la Monuc, à l’abri de la presse locale. Ce lundi, sa femme a déclaré que l’auditeur militaire de garnison de l’Ituri lui a accordé 5 minutes d’échanges avec son mari avant que ce dernier soit embarqué pour Kinshasa. Elle et l’avocat conseil de son époux ont salué ce transfert, à l’instar de Me Modeste Magene, avocat au barreau de Kisangani : « Le fait de quitter ce lieu pour Kinshasa, eh bien, nous sommes très content au nom du collectif des avocats de Kawa. Même nous les avocats, il fallait qu’on soit autorisé pour communiquer avec lui. Aujourd’hui, l’un de nous peut aller à la prison centrale de Makala. Je pense avec sa carte d’avocat, il entre facilement. D’abord c’est très proche de l’auditorat général près la Haute cour militaire. Puisque le dossier de Kawa est maintenant pendant devant la Haute cours militaire. Alors si Kawa reste là-bas tout près, et qu’on veut l’entendre, ça sera très facile. Ca peut faciliter aussi la prompte instruction de son dossier. »

Pour rappel, Yves Kawa fait l’objet depuis le 1er mars dernier d’un nouveau mandat d’arrêt signé par l’auditeur général des FARDC près la Haute cour militaire. Ce dernier le poursuit notamment pour crime de guerre, crime contre l’humanité ainsi que pour coups et blessures aggravées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner