CPI : procès Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo, audience repoussée au 27 juin

Germain Katanga

Germain Katanga

La Cour pénale internationale, CPI, a décidé lundi de repousser au 27 juin une “audience de confirmation des charges” retenues contre les chefs de milice de République démocratique du Congo, Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo. Ce procès était précédemment prévu le 21 mai 2008, indique radiookapi.net

Les deux miliciens sont poursuivis, en tant que co-auteurs, pour des crimes commis lors d’une attaque contre le village de Bogoro, en Ituri le 24 février 2003, attaque menée conjointement par la Force de résistance patriotique(FRPI) et le Front des nationalistes et intégrationnistes (FNI). Trois chefs d’accusation de crimes contre l’humanité et six chefs d’accusation de crime de guerre, notamment pour massacres, enrôlement d’enfants soldats et esclavage sexuel pèsent sur eux.

Un 4e chef milicien congolais dans les trousses de la CPI

La Cour pénale internationale (CPI) a lancé un mandat d’arrêt contre un quatrième chef milicien congolais. Il s’agit de Bosco Ntaganda. Il est accusé d’enrôlement d’enfants dans les conflits en Ituri. Bosco Ntanganda est un ancien proche collaborateur du chef de milice Thomas Lubanga Dyilo, dont le procès devant la CPI doit débuter le 23 juin prochain. Le mandat d’arrêt a été lancé le 22 août 2006 mais les scellés n’ont été levés qu’hier lundi. Ce mandat intervient après les arrestations de Thomas Lubanga, Mathieu Ngudjolo et Germain Katanga rapporte radiookapi.net

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner