Lac Edouard : la production poissonnière en baisse

Selon les pêcheurs armateurs de Vitshumbi, la production a chuté de plus de 4 000 tonnes à moins de 400 tonnes par an, soit une baisse 90%. Dans un mémorandum adressé samedi dernier au gouverneur de province du Nord Kivu, ces pêcheurs estiment que la pêche illicite est l’une des conséquences de cette baisse. D’autres conséquences se font déjà sentir sur le marché à Goma, rapporte radiookapi.net

Quatre groupes armés, un service de l’Etat, certains gardes de parc et des éléments de l’armée nationale sont indexés par les armateurs de Vitshumbi, comme responsables de la pêche illicite sur le lac Edouard. Un pêcheur témoigne : « toutes les frayeurs sont détruites, tout pêcheur clandestin paye par semaine à l’Iccn (Institut national pour la conservation de la nature). La force navale favorise la pêche au tam-tam. Les services techniques chargés de la police de pêche fait payer 500 Francs congolais sur 100 alvins au chargement. »

Les responsables des compagnies de la 9e brigade intégrée et ceux de la Force navale basée à Vitshumbi rejettent toutes les accusations portées sur leurs éléments.

L’Iccn reconnaît la faiblesse de ses gardes à Vitshumbi, incapables d’empêcher ces mauvaises pratiques et promet des mesures urgentes. De son côté, le ministre provincial en charge de l’environnement, Félicité Kalume, affirme que certaines mesures sont déjà en application. Il s’agit notammen de la permutation de certains agents impliqués dans ce dossier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner