Kinshasa : le MLC suspend sa participation au Sénat et aux Assemblées nationale et provinciale

Ce parti exige la délocalisation de la garde républicaine du quartier Ma campagne, dans la commune de Ngaliema, à Kinshasa. Il exige aussi une enquête urgente et transparente sur l’assassinat du vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, membre de ce parti. Par contre, la police annonce que deux suspects dans cet assassinat sont déjà aux arrêts, rapporte radiookapi.net

Le secrétaire Général du MLC, Francois Muamba, a fait cette déclaration dimanche à l’issue de la réunion du bureau politique tenue pour la circonstance : « Le MLC déclare que, tant que ces résultats ne seront pas obtenus, c’est à dire la délocalisation de la garde républicaine du quartier Ma campagne et, non seulement le jugement, dans les meilleurs délais, de ceux qui sont déjà identifiés comme coupables, mais également des sanctions exemplaires au sein de la chaîne de commandement, nous suspendons notre participation au sein de l’Assemblée nationale, au sein du Sénat et, bien entendu, en ce qui concerne l’Assemblée provinciale. »

Suite à l’assassinat du vice-président de l’Assemblée provinciale, la police a annoncé l’installation d’un poste de police d’intervention permanent à Ma campagne, non loin du palais des Marbres, dans la commune de Ngaliema.

L’Inspecteur provincial de la Police de Kinshasa a annoncé cette mesure prise dimanche au cours d’un point de Presse. Le général Oleko a indiqué, par ailleurs, que deux des assaillants sont déjà aux arrêts, et seront déférés devant les cours et tribunaux compétents dès ce lundi : « A cet endroit, nous avons déjà enregistré d’autres cas avant. C’est notamment ce qui est arrivé à l’honorable Onusumba et au colonel Kasangala, qui est secrétaire général aux anciens combattants. Si vous y passez, vous allez voir que c’est un endroit qui présente des approches assez peu sécurisantes. Ce que nous prenons comme mesure, nous venons d’implanter à cet endroit un peu chaud un point d’intervention d’une manière permanente. Avant, nous avions un point qui faisait la rotation et qui surveillait. Malheureusement, ça arrive toujours au moment où on s’y attend le moins. Par rapport à la mort de l’honorable, j’annonce déjà l’arrestation de deux assaillants et, probablement, avec beaucoup de certitude, celui qui a tiré sur l’honorable. Pour vous dire que la police a réagit de la bonne manière. Le chef de l’Etat a donné des instructions pour qu’on ait rapidement des résultats. »

Pour rappel, le vice président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a été abattu dimanche vers 2h00 du matin au niveau de Ma campagne, dans la commune de Ngaliema. Daniel Botethi revenait alors d’une fête de mariage.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (125)
Ebola (56)
FARDC (47)
Ceni (45)
Beni (35)
Kinshasa (34)
Caf (27)
UDPS (27)
Monusco (26)
Vclub (24)
Mazembe (24)
Linafoot (24)
Santé (23)
Lamuka (21)
Yumbi (21)
Sécurité (19)