Bokungu : 39 cas de Monkey Pox enregistrés depuis le mois de mars

Ces cas ont été observés sur 19 enfants de 0 à 5 ans, dont trois décès. Selon le médecin chef de zone de santé intérimaire, le docteur Didier Lolobi, depuis que cette épidémie s’est déclarée, la zone de santé de Bokungu n’a bénéficié d’aucune assistance extérieure et la prise en charge des malades pose problème, rapporte radiookapi.net

Le docteur Didier Lolobi affirme qu’un médecin qui soignait les malades a également étè Contaminé : « Notre médecin chef de staff, en la personne de docteur Robert Bongo Trabongo, qui était en contact avec un enfant malade, est contaminé. Il est isolé et sous traitement du fait que nous n’avons pas de moyens efficaces, notamment les tenues de protection, les désinfectants et les produits pharmaceutiques, pour faire face à cette épidémie. Nous n’avons pas bénéficié d’une assistance extérieure. Il n’ y a que le Bureau diocésain des œuvres médicales (BDOM) qui nous a donné un lot de médicament qui est encore insuffisant. La zone de santé n’a pas de moyen pour faire des supervisions afin de dépister les autres cas qui restent encore méconnus dans la communauté ».

D’après le Médecin épidémiologiste de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)/Equateur, 250 kilos de médicaments devraient être acheminés mercredi à Bokungu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner