Dialogue social : gouvernement et représentants des employeurs et des employés d'accord pour mettre fin à la crise

Après 10 jours de cogitation, les délégués du gouvernement, des employeurs et des travailleurs de la RDC se sont mis d’accord sur une série de recommandations dont l’application apaiserait la grogne sociale actuelle. C’est le résultat de la première session extraordinaire du cadre permanent du dialogue social (CPDS), une structure mise en place le mois dernier par le gouvernement pour faire justement face à la fronde dans le monde de travail congolais, rapporte radiookapi.net

Les travaux se sont terminés jeudi. Pendant une dizaine de jours, gouvernement, patronat et travailleurs congolais ont, à travers leurs représentants respectifs, passé au crible les points d’achoppement. La révision salariale, l’amélioration des conditions de retraitement et de recrutement, la réhabilitation des agents et fonctionnaires de l’Etat, le paiement des arriérés de salaire, tous ces sujets ont été passés au peigne fin, avec une série de recommandations destinées essentiellement au gouvernement et au parlement. Les délégués syndicaux des travailleurs qui ont pris part aux travaux demeurent cependant sceptiques quant à l’application de ces recommandations. « Notre crainte, c’est la non application des décisions consensuellement prises. Ça nous habite jusqu’au moment où nous commencerons à savourer les résultats des décisions que nous avons prises », a déclaré, à l’issue de la session, Kibiswa Kwaben, modérateur de l’intersyndical national du secteur étatique et paraétatique.

Ces travaux se sont déroulés au moment où la RDC connaît une fronde sociale, notamment avec la grève de médecins et des enseignants, les diverses manifestations de réclamation d’arriérés de salaire dans certaines entreprises publiques, ainsi que la grogne au sein de la police et d’autres corporations professionnelles à travers le pays.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner